...

Blog de l'Histoire de Lyon – 3 mars 1940

Histoire de Lyon - 3 mars 1940

La « maman des poilus »

Le 3 mars 1940 est décédé Clotilde Bizolon, créatrice de l’œuvre du “Déjeuner du soldat” – un déjeuner distribué gratuitement aux soldats gare de Perrache pendant toute la durée de la guerre de 14-18.

📌 Clotilde Bizolon avait monté son stand suite à la mobilisation de son fils Georges envoyé au front en 1914. Ce dernier était mort au combat mais elle avait continué son geste envers les « poilus » car elle lui avait promis de le faire même s’il venait à mourir.

📌 Elle avait été jusqu’à quémander pour continuer à financer les distributions de repas et la mairie avait accepté de lui construire un abri en dur à Perrache en face de l’hôtel Terminus. Son comptoir était devenu un lieu de rencontre recherché au point de continuer à attirer les anciens poilus après la guerre.

📌 Le maire de Lyon Édouard Herriot l’avait décoré de la légion d’honneur en 1925. Elle était connu pour sa générosité dans son quartier où elle gardait les enfants et faisait les courses pour les personnes âgées.

📌 C’est presque naturellement à l’annonce de la Seconde Guerre Mondiale qu’elle avait repris du service avec cette fois une subvention de la ville.

📌 Le 29 février 1940, elle était malheureusement victime d’un crime crapuleux à son domicile au 5 rue Henri IV. Trois jours plus tard, elle décédait à l’Hôtel-Dieu de Lyon. De nombreux lyonnais lui ont rendu un dernier hommage lors de ses funérailles en l’église St Martin d’Ainay.
~
📍rue Clotilde Bizolon, 69002 Lyon
~
© ExploraLyon – Le jeu de piste sur l’Histoire de Lyon

Histoire de Lyon - 3 mars 1940
La buvette de la mère Bizolon en 1914-1918.

Cet article vous a plus ? Partagez-le !

Seraphinite AcceleratorOptimized by Seraphinite Accelerator
Turns on site high speed to be attractive for people and search engines.