...

Blog de l'Histoire de Lyon – 29 février 1876

Histoire de Lyon - 29 février 1876

Campagne législative

Le 29 février 1876, Léon Gambetta est de passage pour deux jours à Lyon. La veille il avait réuni 1200 personnes quai d’Albret (actuel quai de Grande Bretagne). Ce jour, il réunit 120 personnes pour un banquet à l’Hôtel Collet (62, rue de la République). 

📌 Héros de la guerre franco-prussienne, Léon Gambetta est celui qui avait proclamé la République du balcon de l’Hôtel-de-Ville de Paris le 4 septembre 1870 à la nouvelle de la capture de Napoléon III et qui s’était échappé en ballon de la Capitale encerclée pour continuer le combat depuis Tours. Il représente la frange républicaine populaire de la IIIème République naissante là où Jules Ferry représente la frange républicaine bourgeoise.

📌 Un premier Parlement monocaméral avait été élu le 8 février 1871 mais trois lois constitutionnelles ont été votées en 1875 qui organisent constitutionnellement ce nouveau régime parlementaire en le dotant d’un Parlement bicaméral (Assemblée Nationale et Sénat). C’est la première élection de l’Assemblée Nationale par un scrutin uninominal majoritaire à deux tours qui pousse Léon Gambetta à faire campagne en sillonnant les villes de France.

📌 Le corps électoral élargi à l’ensemble des hommes de plus de 21 ans doit en effet choisir quels candidats envoyer à la Chambre des députés. Le premier tour a déjà eu lieu le 20 février 1876 et le second tour doit se tenir le 5 mars 1876. A Lyon c’est une victoire que fête déjà Gambetta puisque les Républicains ont obtenus 5 des 5 sièges à pourvoir (3 pour l’Union républicaine de Gambetta et 2 pour les Républicains intransigeants).

📌 A force de meetings et banquets, les élections vont être remportées au niveau national par les Républicains qui obtiendront 363 sièges contre 208 sièges pour les Monarchistes (pour 76,49% de participation). Avec l’instauration du suffrage universel masculin, la France inaugure la tradition des campagnes électorales que la trop courte durée de vie des Ière et IIème Républiques n’avait pas eu le temps de faire émerger.

📌 L’Assemblée Nationale à majorité républicaine viendra équilibrer un Sénat à majorité monarchiste jusqu’au basculement du 5 janvier 1879 où cette majorité royaliste tombera à son tour faisant entrer pleinement la France dans un régime parlementaire républicain.

📌 Trop divisé entre ses deux courants légitimiste et orléaniste, le monarchisme survivra au travers du mouvement boulangiste à la fin du XIXème puis comme courant idéologique dans la première moitié du XXe siècle, à travers notamment l’Action française. C’est Charles de Gaulle qui réintroduira une dose de logique monarchique sous la Ve République avec l’élection du président au suffrage universel direct qu’il qualifiera de « sacre ».

© ExploraLyon – Le jeu de piste sur l’Histoire de Lyon

Histoire de Lyon - 29 février 1876
🖼️ Musée Carnavalet – L’Annonce de l’abolition du régime impérial devant le palais du corps législatif (à Paris), le 4 septembre 1870. Jules Didier (1831-1892) et Jacques Guiaud (1810-1876).

 

Histoire de Lyon - 29 février 1876
🖼️ Départ de Léon Gambetta pour Tours sur le ballon l”Armand-Barbès” le 7 octobre 1870, à Montmartre, Jules Didier (1831-1892) et Jacques Guiaud (1810-1876).

 

Histoire de Lyon - 29 février 1876
Carte des résultats électoraux de 1876 par départements et circonscriptions.

Cet article vous a plus ? Partagez-le !

Seraphinite AcceleratorOptimized by Seraphinite Accelerator
Turns on site high speed to be attractive for people and search engines.