...

Blog de l'Histoire de Lyon – 2 mars 1870

Histoire de Lyon - 2 mars 1870

L’origine de Fourvière ?

Le 2 mars 1870, Jacques Ginoulhiac, évêque de Grenoble, est nommé archevêque de Lyon par l’empereur Napoléon III.

📌 Dans le cadre du concordat de 1801 (1801-1905) qui a succédé au concordat de Bologne (1516-1790), la nomination des évêques procède d’une négociation entre les autorités civiles et les autorités religieuses.

📌 A son arrivée, la France est en pleine guerre contre une coalition d’Etats allemands dirigés par la Prusse. Les allemands capturent Napoléon III à Sedan le 2 septembre et repoussent l’armée de l’Est qui se fait encercler pour partie à Belfort.

📌 A Lyon, on voit alors quelques éléments défaits de notre armée se replier depuis les Hauts Plateaux du Jura et on craint que l’ennemi ne tombe sur la ville depuis la Bourgogne où il a déjà pris Dijon.

📌 Craignant l’invasion prochaine de la ville, Mgr Ginoulhiac encourage les Lyonnais à faire vœu d’ériger une basilique si la ville est épargnée. La promesse est émise le 8 octobre 1870 et signée par des milliers de personnes. Elle est ensuite déposée sur l’autel de la Sainte Vierge dans la chapelle du XIIème siècle.

📌 A l’annonce du retrait de l’armée de Bismarck qui préfère se diriger vers Paris, c’est un soulagement général pour les lyonnais. La ville lance une souscription et le projet – porté initialement par une minorité – devient une entreprise populaire.

📌 La construction de la Basilique imaginée par l’architecte Pierre Bossan commencera en décembre 1872. Elle sera inaugurée au sommet de la colline de Fourvière 25 ans plus tard le 16 juin 1896.

📌 La défaite française motivera également la construction d’une deuxième ceinture de forts dans un rayon de 8,5km : le système Séré de Rivières. Des forts qui seront construits autour de Lyon entre 1871 et 1890.

📌 Mgr Ginoulhiac avait succédé aux 30 ans d’office de Mgr de Bonald qui avait salué la révolution de 1848 en ce qu’elle pouvait répondre à la misère ouvrière avant d’être nommé sénateur du Second Empire après le coup d’Etat bonapartiste.

📌 Il sera tout autant épris de justice sociale que son prédécesseur mais refusera en revanche de défendre l’Infaillibilité pontificale lors du concile Vatican I. Il soutiendra les œuvres de guerre comme le secours aux prisonniers puis sera très actif sur la condition ouvrière.

~
📍 Basilique ND de Fourvière, 8 Place de Fourvière, 69005 Lyon
~
❓QUIZZ : Quel monument aux morts est dédié aux soldats lyonnais morts lors de la Guerre franco-allemande de 1870 ?
✅ Réponse : (ɹo,p ǝʇǝ⊥ ɐן ǝp ɔɹɐd np ǝǝɹʇuǝ,ן ɐ ɔɹǝןɔǝꞀ-ןɐɹǝuǝ⅁ np ǝɔɐןԀ ǝnʇᴉs) ǝuoɥᴚ np sʇuɐɟuǝ sǝp ʇuǝɯnuoW ǝꞀ
~
© ExploraLyon – Le jeu de piste sur l’Histoire de Lyon
~

Histoire de Lyon - 2 mars 1870
Mgr Jacques Ginoulhiac – Archevêque de Lyon (1870-1875)
Histoire de Lyon - 2 mars 1870
La charge des cuirassiers, Bataille Wœrth du 6 août 1870, Théodore Lévigne (1870)

Cet article vous a plus ? Partagez-le !

Seraphinite AcceleratorOptimized by Seraphinite Accelerator
Turns on site high speed to be attractive for people and search engines.