...

Blog de l'Histoire de Lyon – 19 février 197

Histoire de Lyon - 19 février 197

Bataille de Lugdunum

Le 19 février 197, s’est tenu un choc monumental au nord de Lyon entre les armées du général Septime Sévère et celles du général Clodius Albinus, tous deux prétendants au titre d’Empereur de Rome.

📌 Quatre ans avant la bataille, le 31 décembre 192, l’empereur Commode avait été assassiné dans son bain. En l’absence d’héritier, une période de trouble s’était ouverte et deux empereurs incompétents s’étaient d’abord succédé rapidement. Des généraux prestigieux commandant les armées aux frontières de l’Empire étaient ensuite entrés en scène.

📌 Septime Sévère, gouverneur en Pannonie et Pescennius Niger, gouverneur de Syrie s’étaient d’abord affrontés en Orient. Niger avait été vaincu et Septime Sévère aurait pu jouir de son titre d’empereur incontesté. Mais c’était sans compter sur l’opposition du gouverneur de Bretagne – Claudius Albinus – à qui il avait promis le titre de César avant de se raviser pour le donner à son fils.

📌 Se sentant floué, Claudius Albinus avait alors traversé la Manche pour marcher sur Rome avec 3 légions. Il avait traversé la Gaule celtique et installé son quartier général à Lugdunum où l’avait rejoint la légion espagnole de Lucius Novius Rufus, gouverneur de Tarraconaise. Il avait incorporé au passage la XIIIe cohorte urbaine qui servait de garnison pour la ville et s’était porté une première fois devant l’armée de Septime Sévère qui arrivait depuis le Danube avec 13 légions… Après un premier choc indécis à Tournus, c’était à Lyon que devait se dérouler la bataille décisive.

📌 La rencontre eu lieu le 19 février sur le plateau de Sathonay. En infériorité numérique, Claudius Albinus surprit l’aile gauche de Sévère en feintant une retraite pour que la cavalerie de son adversaire le poursuive et tombe dans des tranchées dissimulées. Frappé par une fronde, Septime Sévère aurait manqué d’être tué après avoir chuté de cheval. Après ce moment indécis, les hommes de Sévère se ressaisirent et frappèrent à leur tour l’aile gauche de Claudius Albinus. Cette dernière finit par céder laissant le centre encaisser toute la pression adverse pour finir par craquer à son tour en entraînant une débandade.

📌 Les troupes d’Albinus furent alors poursuivies jusque dans Lugdunum. Le choix de la cohorte urbaine de rallier Albinus alors que Septime Sévère avait été gouverneur de la Gaule lyonnaise de 186 à 188 s’avera désastreux pour la ville. Les soldats du général victorieux eurent carte blanche pour piller, violer et brûler. Une partie de la population lyonnaise fut réduite en esclavage. Les chroniqueurs Dion Cassius et Tertullien décrivent des ruisseaux de sang coulant dans les fleuves et les rives ensanglantées du Rhône. Albinus fut décapité et son corps jeté dans le fleuve.

📌 Lugdunum ne s’est jamais complètement relevé de cette destruction de 197. Elle perdra sa fonction de capitale pour être remplacée un siècle plus tard par la ville de Trèves. La ville romaine romaine de la colline de Fourvière sera délaissée et l’urbanisation reprendra plus proche de l’eau – sur les quais de Saône – à l’emplacement de l’actuel quartier du Vieux Lyon.
~
💬 « Enrichissez les soldats et moquez-vous du reste » Septime Sévère
~
© ExploraLyon – Le jeu de piste sur l’Histoire de Lyon

Cet article vous a plus ? Partagez-le !

Seraphinite AcceleratorOptimized by Seraphinite Accelerator
Turns on site high speed to be attractive for people and search engines.