...

Blog de l'Histoire de Lyon – 17 mars 1846

Histoire de Lyon - 17 mars 1846

Une ville qui respire

Le 17 mars 1846, un contrat est signé entre la Ville de Lyon et les associés Benoît Poncet et Amédée Savoye pour prolonger la rue Centrale (future “rue de Brest”) depuis la rue Tupin jusqu’à la place des Jacobins. Ce percement sera achevé en 1850 pour laisser place à une artère continue entre les Terreaux et les Jacobins renommée en 1943 “rue de Brest”.

📌 La municipalité avait conscience à l’époque de la nécessité d’aérer un centre-ville très encombré et sombre. Cette nouvelle rue sera le premier de trois axes à traverser la presqu’île du nord au sud. Suivront en effet les actuelles rue de la République et de la rue Edouard Herriot ; des percements réalisés sous le Second Empire respectivement entre 1855 et 1859 et entre 1860 et 1865.

📌 Le percement de ces trois axes entre les Terreaux et Bellecour demandera à chaque fois d’expulser et reloger de nombreux habitants ; une expropriation pour cause d’utilité publique permise par une loi de la Monarchie de Juillet de 1841. Certaines façades pas tout à fait alignées seront rabotées dans les années suivantes mais il demeure aujourd’hui des petites avancées ou renfoncements témoignant de ces travaux d’urbanisme.
~
❓QUIZZ : Pourquoi la rue Centrale a-t-elle été renommée rue de Brest le 8 juin 1943 ?
✅ Réponse : Sur décision du maire Pierre Bertrand lors de l’accueil d’une délégation de Brest pendant la Seconde Guerre Mondiale pour exprimer sa solidarité avec la ville bretonne qui était régulièrement bombardée par les Alliés en raison de sa position stratégique. Arrêté le 11 novembre 1944 pendant l’épuration, Pierre Bertrand sera relâché le 25 décembre 1944 et bénéficiera d’un non-lieu.
~
© ExploraLyon – Le jeu de piste sur l’Histoire de Lyon

Histoire de Lyon - 17 mars 1846
🖼️ Plan de Lyon en 1801 avant les grands travaux d’urbanisme de la Restauration et du Second Empire.
Histoire de Lyon - 17 mars 1846
🖼️ Plan de l’aménagement de la presqu’île en 1863 sous le Second Empire. Trois rues ont été percées dans l’axe nord-sud : les actuelles rue de Brest, rue Edouard Hérriot et rue de la République.
Histoire de Lyon - 17 mars 1846
🖼️ Affiche de la propagande de Vichy dénonçant les bombardements anglo-américains sur la France, 1944.

Cet article vous a plus ? Partagez-le !

Seraphinite AcceleratorOptimized by Seraphinite Accelerator
Turns on site high speed to be attractive for people and search engines.