...

Blog de l'Histoire de Lyon – 10 avril 1312

Histoire de Lyon - 10 avril 1312

This content has been archived. It may no longer be relevant

Annexion de Lyon 🇫🇷

Le 10 avril…1312 est signé le traité de Vienne qui marque officiellement le rattachement de Lyon au royaume de France ⚜️

Par ce Traité, l’archevêque de Lyon Pierre de Savoie reconnaît au roi Philippe le Bel la juridiction sur le Lyonnais et sur la cité en échange de terres de valeur égale dans le royaume de France.

Huit siècles plus tôt, les fils de Clovis étaient certes parvenus à incorporer Lyon au Regnum Francorum en battant le Royaume Burgonde en 534. Mais la division des Royaumes francs avait ensuite fait glisser notre ville en Lotharingie jusqu’au mileu du IXème siècle. La ville était ensuite sorti peu à peu de l’orbite des Francs pour rejoindre celle du Saint Empire romain germanique.

En vertu de la Bulle d’Or signé en 1157, l’empereur Romain Germanique Frédéric Barberousse avait confié la souveraineté de la ville à l’archevêché 📜 Mais les bourgeois de la ville souhaitaient s’impliquer dans l’administration de la cité et s’étaient rapproché du roi de France dans ce but.

Philippe le Bel avait initialement répondu à leur désir d’autonomie en imposant en 1292 la présence d’un gardiateur – officier royal chargé de protéger le peuple de Lyon – qui était venu contrer les pouvoirs de l’Église (incarnée par les chanoines de St Jean et par l’archevêque)🛡️

Nommé évêque en 1308, Pierre de Savoie s’était révolté contre cette mise en concurrence. Le roi de France avait alors envoyé son fils Louis le Hutin qui avait mis le siège devant la cité pendant 3 mois avant de s’en emparer ⚔️

L’archevêque de Lyon consent donc à signer ce traité sous la contrainte en échange d’une compensation territoriale qui lui permet de conserver une rente foncière. Le Traité de Vienne est conclu en même temps que se déroule le ‘Concile de Vienne’ au cours duquel Philippe le Bel fera pression sur le pape pour obtenir la dissolution de l’ordre du Temple 💰🔥

L’Empereur romain germanique ne réagira pas à cette annexion car la ville de Lyon était en périphérie de son immense Empire.

La Charte Sapaudine de 1320 – de ‘Sapaudia’, Savoie en latin – confirmera cette annexion de la ville par le roi de France en offrant un véritable conseil municipal aux bourgeois de Lyon – le ‘Consulat’ – et en rendant une partie de ses droits à l’archevêque (de justice notamment).
~
💬 « Nous, Pierre de Savoie, archevêque de Lyon, nous avons décidé de transférer au sérénissime prince le seigneur Philippe, par la grâce de Dieu roi de France, et à ses successeurs les rois de France, toute la juridiction temporelle qui relevait de nous au titre de notre Église ; et nous lui donnons et lui concédons, à perpétuité, le mère et mixte empire et toute la juridiction temporelle, haute et basse, de la ville de Lyon et de ses dépendances de part et d’autre de la Saône ».
Extrait du Traité de Vienne
~
🖼️ Philippe IV le Bel dit « le Roi de fer »
~
📍 Rue de Savoie, 69002 Lyon
~
©️ ExploraLyon – Le jeu de piste sur l’Histoire de Lyon

Envie de réagir à cet article ? Contactez-nous

Envie de partager à cet article ? Choisissez ci-dessous

Seraphinite AcceleratorOptimized by Seraphinite Accelerator
Turns on site high speed to be attractive for people and search engines.